Le SEO pour e-commerce est-il mort ?

Avec près de 9 Français sur 10 connectés à Internet, avoir une grande visibilité digitale est une nécessité pour les acteurs du e-commerce, qu’ils soient des pure players ou non. Un des leviers les plus utilisés en web marketing pour atteindre cet objectif est le référencement naturel. Mais chaque année, des titres plus provocateurs les uns que les autres annoncent la mort du SEO. Qu’en est-il actuellement ? Le SEO pour e-commerce est-il réellement mort ?

Table des matières

Le SEO pour boutique en ligne, toujours indispensable

Depuis plus d’une décennie, les ventes en e-commerce ont connu de façon continue une croissance très importante. Selon les statistiques de la FEVAD, on est passé de 57 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2014 à 115 milliards d’euros en 2020. Et selon les prévisions, l’avenir de la vente en ligne est prometteur. Le taux de pénétration du e-commerce, qui était de 15 % en 2020, devrait s’améliorer et atteindre 25 % en 2025 selon Marketwatch. La crise sanitaire du coronavirus a impacté les chiffres records atteints par les e-commerçants ainsi que les prévisions optimistes pour le secteur.

Si vous avez envie de bénéficier de cette dynamique pour la croissance de votre activité de vente en ligne, voici une question importante dont la réponse doit vous intéresser. Comment les internautes trouvent-ils les boutiques en ligne pour passer à l’achat ? Voici quelques chiffres qui vous donnent un aperçu du comportement des internautes ces dernières années :

  • Sur Google, 81 000 requêtes sont réalisées chaque seconde ;
  • Environ 8 internautes sur 10 ignorent les annonces payantes de Google Ads et Bing Ads qui s’affichent sur une page de résultats ;
  • Les réseaux sociaux apportent 3 fois moins de trafic à un site internet que les moteurs de recherche ;
  • Plus de 5 mobinautes sur 10 découvrent une nouvelle entreprise après une recherche sur Internet ;
  • Les pages qui apparaissent en première position sur une requête sont visitées 3 fois plus que les autres ;
  • Les 5 premiers résultats de la SERP enregistrent 67 % des clics.

Ces statistiques récentes indiquent une vérité toute simple et indéniable : même si vous investissez dans une stratégie SEA et dans les médias sociaux, le SEO pour e-commerce n’est pas mort, et il est toujours incontournable. Une preuve supplémentaire est que l’industrie du SEO pèse aujourd’hui 80 milliards de dollars, contre 65 milliards de dollars il y a quelques années. Un site web, qu’il soit une boutique en ligne ou non, doit toujours apparaître en bonne position dans les résultats de recherches sur des mot-clés pertinents pour attirer du trafic qualifié.

le seo pour e commerce est il mort

Le SEO pour e-commerce n’est pas mort, il évolue

Même si la mort maintes fois prédite du SEO n’est pas près de se réaliser, le référencement naturel a beaucoup évolué depuis les années 2000. Avec l’évolution des moteurs de recherche, de nombreuses techniques de référencement naturel autrefois redoutables ne sont plus efficaces à long terme pour pousser une page web. En effet, les mises à jour successives des moteurs de recherche ont rendu les robots d’exploration et d’indexation plus performants. Ils sont donc plus exigeants pour offrir une expérience utilisateur optimale aux internautes. Que faut-il alors faire pour réussir désormais le SEO de votre boutique en ligne ? Voici quelques pistes à explorer.

Le contenu (de bonne qualité) est toujours roi en e-commerce

Le contenu a toujours été très important pour le référencement naturel d’un site web. Cependant, les moteurs de recherche et les internautes n’aiment plus les textes mal écrits, de piètre qualité, qui n’apportent aucune valeur ajoutée. Aujourd’hui, voici les caractéristiques d’un contenu de bonne qualité qui ranke bien dans les moteurs de recherche :

  • Un contenu long qui contient des milliers de mots pour couvrir correctement un sujet ;
  • Un contenu unique (le duplicate content peut être contre-productif) ;
  • Un contenu avec de l’optimisation sémantique sans bourrage de mots-clés (keyword stuffing) et suroptimisation des titres ;
  • Une écriture fluide, agréable à lire et enrichie avec des médias (photos, vidéos, infographies…) ;
  • Un texte avec des liens internes vers des pages complémentaires pertinentes du site.

En plus d’avoir des fiches produits et des descriptions de catégories bien optimisées et uniques, il sera donc important d’associer à votre boutique en ligne un blog. Il faudra y publier régulièrement des articles qualitatifs qui répondent à des questions précises que se pose le buyer persona de votre e-commerce.

Les médias sociaux influencent votre branding et le SEO

Parmi les facteurs qui ont toujours conditionné de bonnes performances SEO pour les boutiques en ligne, la notoriété sur le web reste incontournable. Il y a quelques années, pour obtenir cette notoriété, il suffisait d’avoir des liens entrants de mauvaise qualité (spammy, peu thématisés, ancre suroptimisée, langues différentes…). Ce temps-là est révolu. Les agences de référencement SEO comme CapsuleWeb mettent aujourd’hui en place des stratégies de netlinking plus propres. Le but est d’offrir des backlinks thématisés sur des pages pertinentes selon les guidelines de Google.

Mais, les moteurs de recherche ne se contentent plus des liens retours pour évaluer la notoriété d’un site e-commerce. Pour afficher des résultats personnalisés et plus pertinents à chaque personne, ils crawlent le web et collectent les signaux sociaux liés à chaque marque. Cette nouvelle norme prend forme chez Google sous la forme de Google Discover. Cette tendance se justifie aisément parce que, en plus des réseaux sociaux traditionnels comme Facebook, LinkedIn et Twitter, de nombreux autres réseaux sociaux font le buzz et sont adoptés par des milliers d’internautes.

Par conséquent, optimiser votre présence sur des réseaux sociaux comme Instagram, Tiktok, et Facebook vous aidera à améliorer le branding de votre boutique. Ceci impactera indirectement votre autorité sur Internet et votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Seo e-commerce

En somme, le SEO pour e-commerce évolue vers le SXO

Avec les nouvelles tendances en référencement naturel, une stratégie centrée sur l’utilisateur est l’idéal pour obtenir des résultats satisfaisants à long terme. Il ne faut plus seulement attirer l’internaute, mais il faut également lui offrir une bonne expérience sur votre plateforme de vente. Le SEO (Search Engine Optimization) évolue donc vers le SXO (Search eXpérience Optimization). Avec les Core Web Vitals, Google tient désormais compte des signaux UX pour réaliser le classement des pages web.

Par conséquent, en dehors des paramètres mentionnés plus haut, une vitesse de chargement des pages trop faible et un design non responsive sont pénalisants pour une page dans les SERPs. Parmi les astuces qui sont efficaces, le choix d’un hébergeur haute performance et l’utilisation d’images légères (au format SVG ou WebP) peuvent aider. Veillez également à sécuriser votre site pour la protection des données de vos clients.

En somme, le SEO pour e-commerce est loin d’être mort ! Une stratégie de référencement naturel est toujours indispensable pour avoir de la visibilité, attirer un trafic qualifié et obtenir un meilleur taux de conversion dans les boutiques en ligne. Cependant, de nombreuses techniques de référencement autrefois utilisées ne sont plus adaptées aux exigences actuelles des moteurs de recherche et des internautes. Faites donc appel à des professionnels en stratégie de marketing numérique pour éviter les pénalités et avoir les meilleures performances SEO pour votre boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *